Histoire

Gourmet Mini 2017

La cuisine de Julian touche le cœur de la grande cheffe Tanja Grandits

Entièrement concentrés, plongés dans les détails et absolument cool, les trois finalistes du concours de la cuisine familiale évoluaient samedi dernier dans la cuisine de Tanja Grandits. La grande cheffe et son équipe étaient entièrement impressionnées par la décontraction et l’assurance dont faisaient preuve ces trois cuisiniers en herbe. Ils avaient montré le jour de la Finale qu’ils aimaient cuisiner et qu’ils s’y adonnaient régulièrement.

Le challenge
Avec leurs recettes pleines d’imagination, Leandra, Nick et Julian avaient obtenu le plus grand nombre de voix lors des éliminatoires en ligne et ainsi gagné leur place en finale. C’est avec curiosité et toute réjouie que Tanja Grandits a accueilli les trois enfants dans son restaurant pour l’expérience culinaire de la finale. Après avoir mutuellement fait connaissance, la grande cheffe leur expliqua la tâche à remplir. Un panier avec neuf ingrédients était à disposition – il fallait en choisir cinq: potiron, champignons, romarin, filet de bœuf, noisettes, pommes de terre, Schlossberger, yaourt et pommes. Ce qui serait un véritable challenge pour beaucoup ne l’était absolument pas pour les trois enfants. Tout à fait déterminés, ils ont concocté leur menu.

Le jardin aromatique
Tanja Grandits aime les herbes et les épices et elle n’a pas omis de présenter cette passion aux trois finalistes. Par un temps magnifique, ils sont partis ensemble à la découverte du jardin aromatique où elle leur a fait sentir différentes herbes. «J’ai été totalement époustouflée de voir combien d’herbes les enfants connaissaient. Ils en ont même choisies pour leur menu», déclare la grande cheffe tout impressionnée.

La cuisine
De retour dans le restaurant, le grand chef de cuisine Marco Böhler les attendait déjà avec la viande. Même le filet de bœuf n’a pas du tout impressionné les trois finalistes. «Quand Maman fait le foin, je fais la cuisine pour toute la famille le midi», nous révèle Leandra de onze ans. C’est bien connu, c’est en forgeant que l’on devient forgeron et on ressentait bien que Leandra cuisinait souvent et avec beaucoup de passion. Cette jeune cuisinière ne manquait pas non plus de créativité – elle décida de préparer des rösti à la Halloween, tout à fait de saison.

La chambre froide
Avec ses petits cuisiniers pleins d’ambition, Marco entreprit de faire un tour du restaurant pour leur montrer la pâtisserie et la chambre froide. Julian y a découvert spontanément des betteraves qu’il emporta pour les insérer dans son idée de menu. Toute l’équipe était enthousiasmée de tant de spontanéité. Et il n’était pas le seul, Nick également fit preuve de spontanéité: pendant qu’il cuisinait, il changea d’avis et au lieu de pommes de terre classiques, il décida de préparer un délicieux gratin.

La cuisine
Enfin, la cuisine allait commencer. Sans s’affoler et tout joyeux, les trois finalistes se sont mis à travailler comme des chefs de cuisine professionnels. Les gestes étaient bons et les ingrédients ont été préparés avec soin. Fascinée par tant de savoir-faire et d’enthousiasme, Tanja et son équipe observaient Leandra, Julian et Nick en train de cuisiner. Les trois enfants étaient aidés de leurs parents, mais ils cuisinaient eux-mêmes, en toute autonomie. Tous les trois ont terminé leurs plats exactement dans les temps.

L’évaluation
Tanja Grandits et son équipe évaluèrent les trois plats selon les critères – idée, saveur, présentation, autonomie et propreté du travail. «S’il n’y avait que moi, il y aurait trois gagnants», déclara la grande cheffe, car tous les trois ont fait preuve de leur savoir avec un plat très savoureux. Finalement, Julian réussit à passer juste devant Leandra et Nick. C’est avec grande joie que Tanja Grandits annonça que la persévérance de Julian, sa grande autonomie et surtout le résultat l’avaient convaincue sur toute la ligne. Et Julian ne cachait pas sa joie non plus. «J’adore faire la cuisine. Surtout quand on cuisine, mon papa et moi», raconte ce petit cuisinier de huit ans. Il aime par-dessus tout la cuisine asiatique, les sushis en particulier – et il veut savoir très bien les préparer lui-même.

Ce site Web utilise des cookies afin de vous offrir la meilleure utilisation possible de notre site. privacy statement

You are using an outdated browser. Please update your browser to view this website correctly: https://browsehappy.com/