Le chou plume, aussi connu sous le nom de kale, connaît un bel engouement depuis ces dernières années. Mais d’autres variétés de chou sont elles aussi de plus en plus présentes dans nos assiettes. Une chose est sûre: le chou ne subit plus la surcuisson impérative qui le transformait presque en bouillie quand on le préparait souvent jadis. Désormais, le chou se prête aussi à la cuisson à la poêle, et peut même être grillé au four. On peut ainsi envelopper par exemple un chou fleur entier avec une marinade dans une feuille d’aluminium, le cuire au four, puis le sortir de son emballage, le badigeonner d’huile à l’aide d’un pinceau et le faire dorer. Les variétés de choux d’hiver tels que le chou de Bruxelles ou le chou plume supportent bien la chaleur et les arômes de grillé. Le chou de Bruxelles se coupe en quatre et peut être saisi dans de l’huile chaude. Assaisonner à son goût, de sel, de poivre ou d’un peu de piment pilé. Le kale ou chou plume, très à la mode, peut lui aussi être préparé de cette manière. Les chips de kale en valent aussi la peine: ôter les côtes, couper les feuilles en morceaux, les faire mariner dans de l’huile et du sel, puis les enfourner à 180 degrés jusqu’à ce que les morceaux soient croustillants. Petit conseil: les côtes du chou plume font un admirable légume – une fois emballés, il est possible de les conserver au réfrigérateur pendant quelques jours. Pour les préparer, il suffit de les découper finement, puis de les blanchir par exemple, de les arroser d’un peu d’huile d’olive avant de les déguster.

Ce site Web utilise des cookies afin de vous offrir la meilleure utilisation possible de notre site. privacy statement

You are using an outdated browser. Please update your browser to view this website correctly: https://browsehappy.com/