Histoire

Bruno Muff, Producteur de fruits et Distillateur

La maison ... c’est la terre.

Avant, Bruno Muff développait des cartes pour des systèmes géographiques auxquelles une entreprise Google s’intéressait à l’époque. Après la vente de son entreprise, il a eu l’opportunité de reprendre la société Haldihof sise à Weggis (LU): un petit domaine perché à flanc de montagne offrant une vue spectaculaire sur le lac des Quatre-Cantons. Mais le couple ne cherchait pas seulement une nouvelle habitation et de l’air frais, mais aussi une activité trouvant sens à leurs yeux. «Nous voulions faire vivre nos idées», raconte Bruno Muff dans un dialecte clairement lucernois. Sa mission: produire des aliments durables de qualité Bourgeon bio, sans pesticides, fongicides ni engrais synthétiques. «20 % de nos surfaces sont laissées à la nature», explique Bruno Muff. Cela permet de créer un espace vital pour les insectes qui, à leur tour, jouent un rôle de lutte contre les parasites. Ce type d’agriculture présenterait l’inconvénient de fournir «moins de récoltes pour plus de travail», selon Bruno Muff.

Le domaine Haldihof est spécialisé dans les fruits issus d’arbres fruitiers haute-tiges. Il produit des vinaigres, des eaux-de-vie, des fruits séchés, de la moutarde ou des pâtes à tartiner. Il s’agit d’une méthode de conservation traditionnelle que Muff maîtrise et entretient. Même si aujourd’hui, les fruits et légumes peuvent être conservés au frais dans des réfrigérateurs modernes, la distillation et le séchage des fruits possèdent un certain attrait. Passionné par la distillation, Bruno Muff travaille parfois des années sur des recettes jusqu’à ce qu’elles répondent à ses exigences de qualité élevées, à l’instar d’un nouveau Gin, une création du nom de «Tells Gin» (Gin de Guillaume Tell), à base d’alcool de pomme plutôt que de céréales. À cela s’ajoutent des pelures, des morceaux de pomme, des fleurs de pommier, ainsi que des baies de genièvre naturelles, et, parce que Guillaume Tell serait passé entre le Haldihof et la Hohlen. Gasse d’après la légende, la boisson spiritueuse a été baptisée du nom du héros national suisse. Bruno Muff déclare qu’autrefois il se sentait bien en ville, et qu’au-jourd’hui c’est ici qu’il se sent bien. Ce qui lui plaît le plus dans cette nouvelle vie, c’est la connexion à la nature, son enracinement avec le sol sur lequel il vit et travaille. «Nous sommes reliés à la terre, nous vivons avec la nature, la météo et nos animaux.» Le Haldihof abrite notamment des alpagas dont s’occupent les deux filles du couple, âgées de 14 et 17 ans, tandis que le fils âgé de 20 ans se charge de la maintenance du site Internet en dehors de ses études de médecine. Les Alpagas, du reste, servent de tondeuse naturelle, en broutant indubitablement les versants abrupts du domaine sans abîmer pour autant le sol. La famille Muff a trouvé son foyer dans la nature et celle-ci prend littéralement bien des formes.

Ce site Web utilise des cookies afin de vous offrir la meilleure utilisation possible de notre site. privacy statement

You are using an outdated browser. Please update your browser to view this website correctly: https://browsehappy.com/